Dans leur projet d’achat de véhicule d’occasion, 9 acheteurs sur 10 se rendent sur internet. 61 % d’entre eux, vont directement se rendre sur les sites de petites annonces automobiles.Vous devez donc déclencher le coup de cœur à partir de votre annonce : du texte et des photos. Comment faire pour qu’elle se différencie de vos concurrents ? Ubiflow vous donne les 3 règles d’or pour que vous puissiez mettre toutes les chances de votre côté.

Lister l’ensemble des équipements dans vos annonces VO


Lors de la description du véhicule, vous posez d’abord les fondamentaux avec les éléments incontournables de l'annonce VO. Si vous ne listez pas l’ensemble des équipements et des options présents sur le véhicule, au meilleur cas : le client vous contactera pour vous poser la question de leur présence. Pire, il ne fera pas cet effort et passera à une autre annonce ! Les équipements de série vous paraissent évidents, mais ils ne le sont pas pour les acheteurs. Climatisation, lecteur CD, antibrouillards… ne lésinez pas sur ces caractéristiques, car elles peuvent être déterminantes dans l’acte d’achat. Idem pour les options : vous valorisez ainsi à coup sûr votre véhicule dès la lecture de l’annonce, et vous justifiez ainsi le prix de vente.
Cette tâche peut s’avérer fastidieuse puisqu’il faut la réaliser pour chaque modèle. Ainsi, vous pouvez utiliser des référentiels existants sur le marché, tels qu’Equip+ développé par Ubiflow  en collaboration avec Autovista, qui vous permet d’enrichir automatiquement votre annonce avec ces informations.

voiture differente.jpeg
Se mettre à la place de l’acheteur lorsqu’il lit votre annonce automobile


Comme 83 % des français choisissent le véhicule d’occasion qui propose les meilleures garanties, le professionnel a toute sa place ! Mettez en avant cet argument de taille avec : son libellé, sa durée et la liste des pièces qui en bénéficient. De la même manière, identifiez tous les points forts de votre véhicule : les pneus ou la courroie de distribution viennent d’être changés ? il s’agit d’une voiture à faible consommation ? N’hésitez pas à les faire figurer sur l’annonce. Les acheteurs apprécient également les véhicules non-fumeurs ou ceux qui ont été protégés dans des abris, par exemple en étant stationnés la nuit dans un garage. Cherchez tous les détails qui feront mouche : la rareté d’une couleur ou d’un modèle, chaque véhicule est unique, donc chaque annonce est unique. Ces spécificités pèsent lourd dans la balance lors de la décision d’achat, et peuvent justifier un prix supérieur à la valeur du véhicule, estimée par la cote à l’Argus, La Centrale ou Autoplus. En effet, les clients ont souvent recours à ces cotes, mais le véritable prix dépend de l’âge du véhicule, du kilométrage parcouru et de l’état général du véhicule. Et les acheteurs sont particulièrement sensibles à ces critères dans leur achat.
Des photos de qualité vont également venir illustrer votre texte. Côté visuels, n'hésitez pas non plus à personnaliser vos photos avec votre logo par exemple. "Des éléments de réassurance comme "Satisfait ou 100 % remboursé" ou "Garantie Renault dans toute la France" permettent de donner plus de poids aux véhicules d'occasion" explique Antoine Bourdy, Chef de Service Marketing Opérationnel du groupe Bodemer.

Etre précis dans les termes utilisés dans vos annonces de véhicules d’occasion


En achetant un véhicule d’occasion, le client est conscient qu’il y ait des défauts. Il est préférable de les mentionner plutôt que de provoquer des mauvaises surprises. En ayant obligation de conseil et d’information, voici une check-list pratique :
•    indiquer le vrai kilométrage :
en cas de changement de compteur, le kilométrage doit être le même sur l’ancien et le nouveau
•    mentionner les accidents :
vous êtes dans l'obligation de faire état des véhicules qui ont subi des accidents dans les annonces, surtout s’ils ont touché des pièces maîtresses
•     utiliser le terme « première main » à bon escient :
un véhicule de « première main » ne signifie pas qu’il n’a eu qu’un seul propriétaire ou une seule immatriculation, il s’agit d’un véhicule qui a été principalement manipulé par un seul conducteur. Cela ne concerne donc pas les voitures qui ont appartenu à une auto-école ou à une société de location
•     indiquer le Millésime exact :
la côte d’un véhicule à l’Argus évolue à une année près, il peut donc être tentant de changer le Millésime. Cependant l’arrêté du 2 mai 1979 encadre clairement la règle : bénéficient du millésime d'une « année modèle » déterminée les véhicules mis en circulation à partir du 1er juillet de l'année civile précédente. Exemple : un véhicule vendu sous le millésime 2008 a été achetée neuf après le 1er juillet 2007.

Pour optimiser vos chances de vendre des véhicules, mettez en avant votre professionnalisme/ Un internaute en confiance et rassuré est presque un client ! Il vous en sera reconnaissant !

Pour vous différencier de vos concurrents, il vous est donc indispensable de lister les équipements de série obligatoire, ainsi que toutes les données techniques du modèle dans votre annonce. En 1 clic, vos annonces sont enrichies automatiquement avec Equip+.

CONTACTEZ-NOUS !