Survoler vos biens immobiliers pour prendre des photos originales, quelle drone d’idée !
Voilà pourtant une technique qui se développe de plus en plus. Il faut dire que ces petits appareils volants ont plus d’un tour dans leurs réacteurs : ils offrent une véritable plus-value à votre métier en vous aidant à vous différencier des autres agents immobiliers.
Comment les utiliser ? Quelles sont les autorisations nécessaires ? Pourquoi votre agence aurait-elle besoin d’utiliser des prises de vues réalisées par un drone ? On vous dit tout dans cet article !

Le drone : votre allié pour obtenir de nouveaux mandats

Le drone offre un avantage concurrentiel à votre agence et une valeur ajoutée auprès de vos clients. Imaginez l’impact d’une annonce qui comporte des photos aériennes d’une maison ! D’autant plus si cette dernière dispose d’une piscine et/ou d’un magnifique extérieur, des éléments peu faciles à mettre en avant avec une vision « à plat ». Une telle annonce va forcément être plus visible, attiser la curiosité des potentiels acquéreurs et leur donner envie de visiter le bien. L’utilisation d’un drone s’avère donc efficace pour obtenir de nouveaux mandats.
Par ailleurs, il existe un certain prestige à l’utilisation de ces appareils. En misant sur les nouvelles technologies, vous démontrez votre capacité à suivre les tendances, à vous adapter et à investir dans des outils modernes. C’est excellent pour votre image !

Des annonces immobilières qui gagnent en qualité

Une photo en hauteur attise immédiatement la curiosité de potentiels clients, mais ce n’est pas son seul avantage. Elle permet de valoriser la globalité du bien : sa surface, son terrain et ses atouts extérieurs. Les futurs acquéreurs peuvent ainsi mieux situer l’établissement dans son environnement : est-il proche des autres résidences, de la mer, d’un champ, ou encore d’une forêt ? En intégrant des images prises par drones dans vos annonces, elles se différencieront de celles de vos concurrents.
Un drone peut aussi survoler de près certains éléments phares du bien immobilier : une terrasse, une pièce avec une grande hauteur sous plafond, un balcon avec une vue imprenable, un arbre centenaire dans le jardin, etc. Il offre une visite virtuelle qui aide les prospects à se projeter à l’intérieur, comme à l’extérieur. Vous aurez ainsi des annonces de qualité que vous pourrez diffuser sur les différents portails pour donner plus de visibilité à vos biens.

Le règlement concernant les drones

Avant de foncer tête baissée dans l’achat d’un drone, sachez que vous devrez apprendre à le piloter. En effet, dès son apparition sur le marché, l’État français a défini des règles strictes concernant son utilisation.
Dans un cadre professionnel, vous devez déclarer votre activité à la DGAC (Direction générale de l'Aviation Civile) et renouveler cette déclaration tous les 2 ans. De plus, pour avoir le droit de piloter ces engins, il est nécessaire de détenir un certificat d’aptitude théorique de pilote de drone.
Évidemment, vous devrez avoir les autorisations nécessaires pour survoler une zone et obtenir le consentement du propriétaire du bien.
Si vous souhaitez utiliser un drone dans votre activité d’agent immobilier, Marc Jelensperger, expert de l'image en immobilier conseille de faire appel à des professionnels. Ils pourront faire les démarches indispensables et vous garantir des photos de belles qualités pour optimiser vos annonces.
Adopter les clichés pris par un drone pour proposer des annonces immobilières remarquables fait encore partie des stratégies inédites. Donc n’attendez pas trop pour sauter le pas et prenez une longueur d’avance sur vos concurrents.

 

Pour savoir comment moderniser votre activité et vous différencier des autres agents immobiliers, téléchargez notre livre blanc : la boîte à outils du spécialiste de l’image.
telecharger livre blanc boite a outil